Communication avec les défunts par l’hypnose spirituelle

Des Expériences de Mort Imminente à la communication avec les défunts

Les Expériences de Mort Imminente (EMI) ont ouvert la voie à un nouveau regard sur la mort. Depuis Elisabeth Kubler-Ross dans les années 70, beaucoup de témoignages ont été recueillis. Le film Thanatos illustre ce processus. Parmi les chercheurs qui ont osé s’aventurer sur ce chemin au-delà du miroir, le docteur Jean-Jacques Charbonnier a permis de faire un nouveau pas. Son protocole basé sur l’hypnose (Trans Communication Hypnotique -TCH) permet de modifier l’état de conscience afin de pouvoir communiquer avec les défunts. Ces TCH réunissent une quarantaine de personnes à chaque séance. Face à leur succès et aux demandes toujours croissantes faites à Jean-Jacques Charbonnier, celui-ci a souhaité permettre au plus grand nombre d’accéder à ce contact avec les défunts.

 

Jean-Charles Chabot, directeur de l’Institut International d’Hypnose Spirituelle, a mis au point un processus individuel, basé sur les mêmes principes et ayant le même but. 

 

Formée par l’IIHS, je pratique la Communication avec les défunts. Mon rôle est d’accompagner toute personne qui le souhaite dans cette démarche personnelle dans le respect des croyances de chacun.

But de cette communication

Permettre à toute personne de faire un pas dans son processus de deuil. Exprimer ce que l’on n’a pas pu dire. Poser les questions que l’on n’a pas pu poser. Être accompagné dans l’expression de l’amour que l’on porte. Laisser partir le défunt. S’apaiser. Porter un autre regard sur la mort.

La perte d’un proche est toujours une épreuve et les mots nous manquent souvent pour en parler. Elle est encore plus douloureuse quand nous n’avons pas pu accompagner notre cher disparu ; quand sa mort a été brutale ; quand les liens d’amour s’étaient distendus.

 

Lors d’un décès, les émotions nous submergent : peur, colère, sentiment d’impuissance ou d’injustice, tristesse, culpabilité. Seul l’Amour permet de transcender ces émotions. Il est au centre de ce temps de communication avec les défunts qui permet de dire aurevoir, d’exprimer une parole absente, souvent de la recevoir de l’au-delà, toujours de sentir une fenêtre s’ouvrir sur une autre perception de la mort. 

Le processus

Dès la prise de rendez-vous, je vous ferais parvenir une vidéo et des enregistrements audio pour préparer notre rencontre. Vous saurez ainsi comment se déroulera la séance d’hypnose et le processus de communication. Je vous envoie également un questionnaire à me renvoyer avant la séance afin que je prépare au mieux notre temps de partage, toujours personnalisé.

 

La séance elle-même commence par un échange où vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaiterez. Nous passerons ensuite à la phase d’hypnose qui permet d’augmenter l’état de conscience et donc à la communication elle-même.

 

Nous finirons par un temps d’échange, de partage et de questions. Un questionnaire anonyme vous sera remis à ce moment-là pour évaluer vos ressentis. Destiné à l’Institut International d’Hypnose Spirituelle, son but est de participer à une étude sur ce processus.

 

Il vous sera possible d’enregistrer la séance d’hypnose et de communication avec les défunts. 

Notre rendez-vous durera environ 2 heures et demi.

Ce que n’est pas une communication avec les défunts

Si ce protocole s’inscrit dans un processus spirituel, il n’est pas une séance de voyance. 

Son but n’est pas non plus de régler des comptes avec un défunt. Toutes les émotions, y compris la colère ou la rancœur, peuvent avoir leur place durant l’entretien préliminaire. Mais le but de ces communications est d’exprimer ou de retrouver des liens d’Amour et des relations pacifiées.

 

Les communications avec les défunts n’ont pas pour but de se reproduire. Il ne s’agit pas d’entretenir un autre type relation avec ceux qui sont partis, mais de leur laisser continuer leur chemin sur leur nouveau plan d’existence après s’être apaisé et s’être réconcilié avec leur départ. Si cette première séance ne suffisait pas, il est possible de procéder à d’autres rendez-vous, mais sans faire appel au défunt.

 

Combien de temps après le décès?

Ce temps est variable tout dépend des circonstances du décès et de l’étape du deuil où vous en êtes. Le questionnaire de pré-rencontre permettra d’évaluer le moment le plus opportun.

Prix de la séance :

80 €, payables en deux fois si nécessaire.

L'équipe de formation:

Jean Charles Chabot, Eugénie Raynaud et Daniel Berger.

Me contacter

Françoise Le Bissonnais

Je vous reçois au :

2 Chemin des chèvrefeuilles

06130 - GRASSE

Stationnement possible devant l’entrée, dans la cour.

N’hésitez pas à me contacter sur mon portable pour tout renseignement au:

06 89 56 98 94

Ou par e-mail à :

cheminsdesoi@orange.fr